germinal01

24/10/2008

Tout est dans la nuance

Si ses électeurs et les membres de son mouvement citoyennement très genevois voient en lui Phoebus tant il rayonne et brûle de mille feux pour être vu et entendu, il est cependant loin d’égaler Madame Soleil.

Dans son blog du 18 octobre dernier, à la veille du scrutin, il sonnait l’olifant et annonçait : « Le MCG a la possibilité de venir le premier parti du canton. Utopique diront certains ! Mais les faits sont là » ; suivaient une série de chiffres et de pourcentages pour illustrer cette prophétie.

Et oui, les faits sont là : le peuple, auquel il en appelle sans cesse, lui a infligé un sérieux camouflet : le très genevois parti qu’il préside pointe au 9e rang des sièges obtenus. Il n’a cependant pas boudé la défaite : « nous serons les arbitres de la Constituante ». Chacun voit midi à sa porte.

Nouveau coup de clairon le 22 octobre ; cette fois il est injustement insulté par les SIG, lui qui ne fait que défendre la démocratie, comme d’autres l’ont fait avant lui, Clémenceau, Jaurès et Pierre Fatio.

Mazette… pas très pastel comme comparaison. Elle me rappelle une fable où il question d’un batracien et d’un bovidé.

… tout passe…

11:49 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mcg, camouflet, démocratie, constituante | |  Facebook | | | |