germinal01

03/11/2015

Paradoxal Eric Stauffer

Il lui est reproché (avec un jeune de son mouvement, lui aussi incriminé) s'étant déplacé
jusque dans le quartier des Pâquis, de s'être procuré une ou deux boulettes de cocaïne. Est-il (était-il) "accro" le bougre ? Je crois pouvoir dire que non (je connais Eric Stauffer, je l'ai "pratiqué" pendant huit ans, en commission et en plénière du Grand Conseil.....j'ai même été (vanitas..vanitas) son président lors de mon mandat de "conciergerie" en 2011-2012. Il boit peu ou pas et ne se "charge" certainement pas.

Le leader maximo de la formation "populiste" (et un peu moins populaire depuis 2 ans...la formation bien sûr) ne conteste pas les faits. Il explique avoir agi pour démontrer combien il était facile de se procurer de la poudre dans cette ville en perdition (insinuant peut-être l'absence de détermination de la police ?). En quelque sorte une démonstration pédagogique par l'acte. ....et moi qui suis titulaire d'une licence en sciences de l'éducation (vanitas...vanitas) je n'y avais pas pensé !!

M. Duparquet, le très compétent (et orateur hors pair...Asnières 1er août 2015) Olivier Jornot, lui, fait observer que le président d'honneur (de leçons) du MCG a piégé un dealer pour que la répercussion médiatique de cette démarche serve les intérêts de son officine politique. Et toc ! Le Procureur général, à coup sûr, connaît son CP mieux que quiconque.
Un auguste (c'est parfois un clown) fonctionnaire fédéral est venu dire à la barre combien l'engagement du député genevois dans la lutte contre la drogue était utile, sincère et appréciée.
Blèfle...le jugement est mis en délibéré.

Ce qui est paradoxal dans tout cela c'est qu'il existe la motion 1946 dont le premier signataire est M. Eric Stauffer : ce texte demande la fermeture immédiate du Quai 9, une structure associative à destination des toxicomanes mise en place derrière la gare Cornavin dont le travail sanitaire et d'hygiène préventive  a été salué par une large majorité du Parlement (MM Hohl, Buchs, Bavarel, Unger Mme Bolay) lors du débat du 24 mars 2011 à 10h15 (vous pouvez consulter le Memorial du Grand Conseil).

Au final la motion 1946 fut refusée par 54 non et 20 oui.
Dura lex sed lex... il faut cependant se garder de commenter les décisions de la justice de son pays, surtout à titre préventif et a priori......
.....tout passe......
ps 1 : ceux qui dézinguent de vive voix E. Stauffer sont parmi celles et ceux qui l'ont élu récemment président de la commission des finances du Grand Conseil à la quasi unanimité
ps 2 : j'ai eu l'occasion d'être 2 jours en déplacement de commission avec E. Stauffer...j'avais des cannes, je me souviens...
ps 3 : j 'ai voté avec conviction pour le ticket Maury Pasquier-Cramer


Il n'était question que de "ma copine" E-ve-line (WS) ces derniers temps dans les gazettes. (blog "tout passe" du 26 octobre)
Aujourd'hui la "bienpensance" médiatique se répand sur une affaire appelée devant une juridiction genevoise (le Matin, édito de la Tribune) qui concerne le député Eric Stauffer.

stock-photo-stop-drug-addiction-no-drugs-addict-cocaine-heroin-crack-christal-meth-267955490.jpg

 

18:26 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

l'Exode , le bateau, la mer , l'incertitude , l'anonymat des migrants ,
l'extrême droite , c'est Air Cocaïne .

Écrit par : briand | 03/11/2015

Les commentaires sont fermés.