germinal01

07/10/2015

Long comme l'Ibra

....elle est en effet très longue la liste des buts marqués sous le maillot de Lutèce par le plus suédois des Quataris : Zlatan Ibrahimovic.
Zlatan_Ibrahimovic_(11669217154).jpg

Cent dix buts en 137 matches avec le PSG. Mazette !
Il dépasse dans l'ordre le discret mais efficace Miguel Pauleta (109 buts années 2000) le bel et collectif Dominique Rocheteau (100 buts années 1990) Mustapha Dahleb, virtuose technicien gaucher des années 75-85 (98 buts) et enfin François M'Pelé le congolais puissant qui fit quelques années la paire redoutée avec Dahleb (95 buts).

Ce qui étonne dans le"rendement" de Zlat (loi du marché oblige) c'est qu'il a signé plus 87 % de ses réalisations en étant à l'intérieur du périmètre de réparation. Il serait donc surtout un renard des surfaces, à l'affût des bons coups, l'instinct du killer toujours  en éveil (quel festival de lieux communs !). 

Quel est donc l'ADN d'Ibra ?

Je m'souviens....

Un nom vient immédiatement à l'esprit : et nous autorise une plongée dans les années 60-70 et une bouffée de nostalgie : Gerd Müller l'exécuteur des hautes oeuvres germaniques sous l'éclairé capitanat du Kaiser Franz Beckenbauer.
Gerd.png

Gerhard Müller, né en 1945, une longue fidélité au Bayern de Münich, sous le maillot duquel il marqua la bagatelle de 565 buts en 605 matches entre 1964 et 1979.

Des deux pieds, en bout de course, de la tête (il ne mesurait qu'1m75), en force, des pointus, des "rotoillons", un ballon qui traîne...coucou me voili.

"Sait-il seulement jouer au ballon rond, demanda impertinemment un jour, l'éditorialiste de l'Equipe ? Je crois que ce n'est pas un footballeur, mais seulement un buteur". 
Oh le vilain journaliste ! J'ai envie de lui citer Deng-Xiao-Ping : "Qu'importe
qu'un chat soit noir ou gris..pourvu qu'il attrape les souris et qu'il marque des buts ! ".

Saluons au passage, dans la même famille que Gerd, nos compatriotes Sepp Hügi , Fritz Künzli et Kubilay Türkylmaz.

Pas seulement

Le longiligne Ibrahimovic, lui, ne fait pas que rôder dans les 16 mètres les crocs aiguisés : il nous a gratifié souvent d'imprévus gestes techniques qui allument le sourire : lobs subtils, aile de pigeon, talonnade à la Madjer, dribbles foudroyants sur surface minimale suivis d'un astucieux extérieur du pied...tout ça pour la galerie ? Que nenni......mais dans l'ultime dessein de secouer les filets adverses.
Ombrageux et vaniteux à la manière d'un Hristo Stoichov, Zlatan est un grand du football européen !

Blèfle....

.....ce qui précède est sans importance......je préfère l'OM au PSG et le rugby au football !

 

..... tout passe .....

14:12 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Y a pas Corner! c'est ce que disait mon père le long de la ligne de touche alors que Junior je jouais déjà dans un Club Anglais le Forward de ...Morges.
Pas mal d'années plus tard un commentateur "encore un" qui n'aimait pas les arbitres ...Tunisiens "encore un" a parlé de "coup de coin" Thierry Roland a accompagné pas mal de Dimanche Soir et de "panneaux de résultats"
Depuis dans cette Blogosphère dont les ailiers aiment à déborder à l'extrême droite , je rappelle que mes souvenirs autour du ballon rond se conjuguent avec la rencontre des frères Ramadan dont un centre avant devenu neurochirurgien.
Y a pas Corner, mon dernier voyage ,un voyage dans un virage nord lors d'un O.M - Monaco, contrairement aux tribunes de la TDG , je ne suis pas resté longtemps anonyme, un touriste que j'étais et détecté comme tel
Tout passe c'est peut 'être le moment de tirer un coup..pas franc

Écrit par : briand | 07/10/2015

Les commentaires sont fermés.