germinal01

07/09/2015

Budget municipal 2016 : la Grande Droite roule les mécaniques !

Au lieu de regarder Rex sur RTS 1 ou Les Reines du shopping sur M6 vous auriez mieux fait de regarder la chaîne azuro-lémanique à 17h ce lundi 7 septembre. Le budget de la Ville de Genève était discuté par le conseil municipal et délibératif de la Ville de Genève.

Une nouvelle force politique et vélléitaire est née : la GDTA (Grande Droite Tous Azimuths)
Du PDC au MCG.
Liée par un pacte scellé en petit comité par leurs chefs-ffes de groupe (les municipales et municipaux ont été informés de cette alliance après l'envoi du communiqué de presse)  cette nouvelle margarinojité refuse l'entrée en matière du budget 2016 (par 41 non contre les voix de ce qu'on appelle la gauche où manquaient certains élus*)

"Ah ça ....vous allez voir ce que vous allez voir....non mais......!"

En fait de débat on a eu droit à un pataugeage réglementaire du président du préau, un juste rappel d'un élu d'Au Fond à Gauche (pour une fois il avait raison M. Gauthier) un désopilant bredouillage du PDC Lathion tout remué et abasourdi de devoir voter contre le budget de son magistrat Guillaume Barazzone (" heuuuu....oui....heuuuu....non") mais surtout........

à ça

pose.jpg

A quelques semaines des élections fédérales il fallait du spectaculaire à la droite ; un bon exemple municipal quoi de mieux pour être crédible et donner de la consistance  et du plumet (nooooon pas du panache cyranien) à ce néo-culturisme de l'oecuménisme droitier.

J'ai eu la chance l'honneur et le devoir (le peuple l'avait voulu et moi aussi) de participer à 19 débats budgétaires entre Conseil municipal et Grand Conseil :

les numéros de claquettes.......
les 54 amendements de Georges Queloz sur le budget des sports pour moins de 150.000 frs au total...
les capitulations minables de la gauche raisonnable sous la pression des allumés d'extrême-gauche.....
la capitulation dépitée du chef de groupe libéral Oberholzer devant la force numérique de l'Alternative...
les grandes envolées de Gilbert Mouron sur la redevance essence et la convention des années 30....
les tentatives de certains Pinocchio du Conseil administratif cadrés par la redoutable Eveline Lutz.....

inoubliaaaaaaaaaaaaable !....

mais une performance de gonflette symbolique je ne croyais pas que ce fût possible: il est vrai que la droite unie ne pouvait pas se déballonner ...elle devait montrer ses abdominables velléités et rouler ses biceps embroqués**.

Pouvait-elle faire autrement ? Voui Môssieur :
accepter l'entrée en matière, aller en commission et là s'y tailler un budget sur mesure, cintré façon Grande Droite, tendance gris-restricto et le voter paisiblement avant de casser la marmite de l'Escalade dans à peine trois mois.
Mais pour ce faire, il faut travailler, creuser le contenu des lignes budgétaires, analyser les amortissements, éplucher les groupes 31 et 36, affronter les rebuffades des subventionnés........
Cette exhibition de body-builder droitiste est un témoignage de paresse et une faute politique.........mais il fallait le "faire" et assurer les manchettes bleu et orange du mardi.

M. Segond, Mme Rossi, M. Rossetti, M. Muller (Pierre), M. Raisin, M. Maudet....revenez leur dire comment on fait de la politique en débat budgétaire.......la margarinojité nouvelle leur a fait perdre la tête...ils ne veulent pas retrousser leurs manches mais ils roulent quand même les mécaniques !

...et là-dessus la GDTA (Grande Droite Tous Azimuths) fière comme si elle avait un bar-tabac (merci Artaban-Coluche) s'en va manger la fondue chez Glôzu ou aux Armures en se demandant qui sera invité sur le plateau de la Praille à la consultation du maieuticien pour faire le même show de bodybuilding.....

.....tout passe..........

* les absents de gauche (Rossiaud et Schneebli entre autres) croyaient qu'il fallait retourner encore un lundi à Carouge car ils pensaient que Blocher avait pris un abonnement d'un mois à la salle des Fêtes....faut ce qu'il faut quand on est attaché à la liberté d'expression).
** l'UDC Jacques Pagan n'aime pas l'odeur de l'embrocation......il s'est abstenu. Honneur à lui.

 

 

 

23:55 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Vous oubliez un point, essentiel. Les pdc ont voté non. Alors même qu'ils sont présent dans l'exécutif.

A quoi sert d'être au gouvernement et de ne pas voter le budget ?

A quoi sert diaboliser l'udc et de la copier ?

Les pdc sont des girouettes sur ce point on peut rejoindre pascal décaillet.

Écrit par : Barbet | 09/09/2015

Les commentaires sont fermés.