germinal01

01/07/2015

Notre mère à tous* ou Il est minuit Docteur Tsipras

Il n'est question que d'elle depuis quelques jours : Hellas.

Et le chef du temps atomique, galactique, sidéral et interrégional peut bien appliquer le protocole de 1972 en gratifiant généreusement le peuple grec d'une seconde de sommeil supplémentaire , le couperet sera tombé à minuit.

Les marchés financiers ont déjà réagi par anticipation à la clôture des bourses mardi :

Swiss Market Indice : baisse de 0,99%
FTSE-100 (Londres) : baisse de 1,50%
CAC 40 (Paris) : baisse 1,63%

C'est un signe qui ne trompe pas.
Les samourais du FMI, de la BCE et de la Commission européenne sortent le grand Opinel pour exécuter la Grèce. Le premier ministre Tsipras qui jouera à la démocratie referendaire avec ses concitoyens dimanche prochain n'y changera rien. La drachme va réapparaître, elle sera dévaluée et celles et ceux qui avaient encore quelques fifrelins déposés dans une "trapeza" (polygone bancaire) y perdront entre 20 et 30 % de leur avoir.

....et pourtant : dans l'histoire plus de 80 pays ont été en défaut le paiement dont de grandes puissances économiques comme les Etats-Unis, l'Allemagne, le Japon, le Royaume-Uni selon une étude effectuée par un institut du Massachusset.

.....et pourtant : qui a remboursé sa dette ? La Belgique, le Canada et deux pays des Antipodes c'est tout.

La mauvaise gouvernance, le laxisme politique, la corruption, l'incurie de services chargés de percevoir l'impôt...ces maux se sont accumulés depuis des décennies avec la complicité des Caramanlis, Papandreou et consorts. Même l'autoritaire régent du royaume Zoitakis et ses colonels s'est montré impuissant. En revanche ces militaires ont été dangereusement performants dans l'atteinte aux libertés fondamentales et aux droits humains.

J'ai ce soir une vague nostalgie et des pensées émues envers ce pays où j'ai passé tant d'agréables semaines depuis la fin des années 60, que ce soit sur terrasse de l'hôtel-pension Navarinon à Pylos en mangeant le cochon de lait, à Tinos où j'ai rédigé mon mémoire de licence, au Cap Sounion rêvassant dans la paisible lumière vespérale, en escaladant parmi les ronces la colline de Mystras, à Zanthe chez Tonio et JacquelineDSC00078.JPG.

La Grèce monte dans un train qui part vraiment (comme l'écrivait Antoine Blondin) alors....
 
Kalo taxidi !

...tout passe....

* oui j'adore les lieux communs

 

 

   

08:19 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.