germinal01

07/03/2012

Blèves de campagne

Vu et entendu hier soir sur Léman Bleu
Après un morne lundi, le journaliste-maïeutiste-animateur des grandes surfaces politiques et commerciales de la Praille nous a balancé du lourd hier mardi, du très lourd, à propos de la campagne électorale pour le siège devenu vacant au Conseil d'Etat


Le temps des ralliements

Spectaculaire et croquignolet.

Pierre Maudet, apprend-on, bénéficie désormais d'un "appui de poids" : l'inoxydable spécialiste des affaires militaires et sécuritaires de la patrie, ehmaliger membre d'une officine barbouze, pas même repenti et toujours désopliant : Jacques-Simon Eggly. Embarrassant comme valise pour le fringant maire de notre cité.
Bon, au total final, ça fera une voix de plus pour Pierre Maudet

Insoutenable suspense

Genève retient son souffle.

L'attente crispe la République. Que va-t-il faire ? Sera-t-il l'homme providentiel du GPS (Grand Parti Socialiste) qui fédérera les espoirs pour des lendemains mélodieux ?  Il paraît qu'il hésite, qu'il mettrait des conditions ; miroir, mon beau miroir, les socialistes m'aiment-ils encore ? Et dire qu'il faut attendre encore deux jours pour savoir. Survivra-t-on jusqu'à jeudi ? Manu not' bon maire sera-t-il candidat ?

Vous le saurez en regardant "Genève à chaud" le 8 mars ; l'audimat va imploser.

Moi j'ai mon idée : il y a quinze jours exactement il déclarait lors d'une séance de commission du Grand Conseil : "non, non.....je ne suis pas candidat au Conseil d'Etat...non, non....".. Il faut cependant se méfier, j'ai appris à le connaître le bon Manu, le grand Manu, le phare de la pensée de gôôôche : ce qu'il dit, parfois ça risque d'être vrai !

bonne journée, jeudi nous serons soulagés.

.....tout passe......

08:01 Publié dans Genève | Lien permanent | |  Facebook | | | |