germinal01

04/03/2012

Bientôt la journée des femmes

220px-Frauentag_1914_Heraus_mit_dem_Frauenwahlrecht.jpg

 

 

 

Chaque jour,
en attendant le 8 mars,
quelques slogans ou pensées
qui font rire, sourire
ou réfléchir.


La femme est au-dessus du niveau de la mère. (mai 1972)


"Allo ? ..... je suis désolée, il n'est pas à la maison maintenant. Il est à la manif pour les peuples opprimés." (juin 1972)

 

L'année internationale des femmes n'est même pas bi-sextile. (mars 1975)

 

L'avenir de l'homme n'est plus ce qu'elle était. (mai 1976)

 

Nos bodies are perfect ! (octobre 1979)

 

Je ne suis pucelle que tu crois (juin 2008)

 

....à demain....

 

 

 

 

 



03:48 Publié dans Femmes | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

perso ayant été femme à cent pour cent toute ma vie ,ayant considéré tous les hommes comme alter ego,je redoute cette journée du 8,que vont encore inventer ces mégères.Quand on est femme on connait le mauvais coté qui sommeille en chacune de nous et depuis la mise en pratique de cette journée,elles font ressortir ce qu'il y a de plus ignoble en elles,du moins pour certaines.Comme beaucoup de ringardes j'aime à dire ,on pensait que le droit de vote allait améliorer les contacts humains désolée on est nombreuses à regretter cette décision.
Mais peut-être est-ce un réflexe dû à la vieillesse qui commence dès 40 ans ,les jeunes savent assez vous le faire sentir,ne serait-ce qu'en vous répétant,vous les vieux en Suisse vous coutez trop cher et c'est dit par des femmes de quoi détester cette journée et tout ce qui va avec et par réflexe aussi face aux souvenirs ou tous les coups les plus bas pour humilier les enfants étaient faits par des femmes
Mais cette journée du 8 vivement qu'elle soit derrière,je la réfute complètement d'autant qu'elle est pain béni pour les syndicats et si l'on sait les coups tordus joués par eux à la Raffinerie de Cressier ,sûr que le 8 risque de chauffer mais ce sera sans moi et d'autres

Écrit par : lovsmeralda | 04/03/2012

Les jeux sont-ils ouverts ?

Allez je me lance :

"Les femmes on les a dans ses bras, puis un jour sur les bras et bientôt sur le dos ..."

Les propos sont de Sacha Guitry, donc pas question de me traiter de misogyne !

Écrit par : Jean d'Hôtaux | 04/03/2012

Les commentaires sont fermés.