germinal01

05/02/2012

Crouch ! Touch ! Pause ! Engage !...

....pendant sept semaines nous allons entendre, le samedi et/ou le dimanche, cette comptine qui déclenche la poussée des "pack".

Seize hommes s'affrontent, un trésor ovale disparaît ; rugissements, tangage, tension, recul ; que s'est-il passé pour qu'il ressorte quelques instants plus tard, magnifié, offert pour l'envolée (la balle à l'aile, la vie est belle!) ou chipé par un chafouin pour une percée au ras ? Mystère.........  la mêlée ne passent jamais aux aveux, elle n'a pas le talon d'Achille..... nous n'en saurons rien. Tant mieux.


Le Tournoi des VI Nations commence aujourd'hui.

imagesCALNGOJL.jpg

Un apéro latin au stade de France. Vaillants seront les Azzuri. Revanchards les Bleus, humiliés l'an dernier le long de la Via Flaminia..... et la 1ère de Philippe Saint-André qui a succédé à Marc Lièvremont au poste d'entraîneur :" Et surtout les gars...de l'engagement physique !"

La Calcutta Cup à Murrayfield, le chardon contre la rose, les mânes de Gavin Hasting et Bill Baumont. Ecosse-Angleterre.

Dimanche à Dublin où the old soldiers never die, dans un Lansdowne Road rénové, l'irish trèfle et le poireau gallois composeront une salade  toujours très assaisonnée.

Oui, il y aura de la châtaigne et des tampons et même un peu de sang sur certains maillots.

Oui, ça va chauffer sous les chandelles.

Oui, ça frottera sévèrement dans les vingt-deux mètres.

........... mais ni hooligan, ni panique, ni morts.

Des chants, des drapeaux, la fête.

"Le rugby : la plus belle façon de faire la guerre en temps de paix !"

.............tout passe..........

 

 

 

11:43 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Vraiment bien fait ton article, j'attend d'en lire plus. Bonne continuation et à bientôt :)

Écrit par : mutuelle pour NAC | 14/02/2012

Et Castrogiovanni (le Chabal italien) qui ne veut pas sortir, malgré une côte fracturée... Ici, sur la pelouse, pas de roulades hystériques au moindre bobo ! Pas de danse grotesque après un essai !
Pas de pleurnicherie ou d'intimidation auprès de l'arbitre ! Pas de spectateurs avinés imitant des cris de singes ! Bref, comme un air de dignité et de sacrifice sur fond de mêlée qui fume dans les frimas de l'hiver.
Juste 80 minutes de pur bonheur.
Oui je sais, c'est puéril, peut-être un peu c... mais tellement beau.
Ah, être une heure, une heure seulement beau, beau et c.. à la fois.

Et puis, Michel Serres agrégé de philosophie, membre de l'Académie française et ancien 3ème ligne qui nous dit :
"Au fond, les rugbymen correspondaient à ces mousquetaires d’autrefois qui s’entraînaient physiquement à l’escrime, à l’équitation, pour faire la guerre. Ils avaient le sens de la communauté et de la solidarité. Plus que cela encore, il y a dans le rugby quelque chose que l’on ne trouve nulle part ailleurs : l’apprentissage du droit, le juridique. Tu pousses à l’extrême de la violence, mais tu t’arrêtes, et c’est essentiel dès que l’arbitre se manifeste. Cette maîtrise de la violence constitue le premier apprentissage du droit. Le rugby fut pour moi ma Faculté de droit. Le droit impose qu’à un certain moment des relations humaines, la violence soit régulée par des lois. L’arbitre est probablement le premier joueur du terrain."

voir également : http://www.curiosphere.tv/video-documentaire/0-toutes-les-videos/106382-reportage-michel-serres-horaces-curiaces-et-rugby

Qui disait sport d'idiots ?

J-P Pangallo

Écrit par : PANGALLO Jean-Paul | 16/02/2012

Les commentaires sont fermés.