germinal01

11/07/2010

A quelques heures de la finale, Cruijff parle !

L'immense Johan Cruijff, inoubliable no 14 du football amstelodamois et catalan, du football total, élevé au rang de deuxième joueur du siècle derrière Pelé, le Flying Dutchman  livre ses impressions sur ce Mondial. Traduction de son interview paru dans la Gazzetta dello Sport hier samedi. 


Johan%20Cruyff.jpg

Cruijff, vous êtes hollandais, mais vous avez depuis longtemps posé vos valises à Barcelone. Comment vous sentez-vous à la veille de cette finale ?

Pour moi, c’est une finale étrange, un derby de sentiments et d’émotion ; comme une partition de mon cœur car ma vie est partagée à moitié entre Amsterdam et Barcelone, où je vis aujourd’hui vraiment très bien.

A la fin, vous serez donc à la fois triste et content ?
Non, non je serai seulement content, je suis déjà même content maintenant. Je suis sûrement le seul dans cette situation. C’est comme si j’avais déjà gagné…quelle que soit l’issue de cette finale, j’aurai de bonnes raisons de faire la fête.

Mais quelle équipe soutiendrez-vous dimanche soir ?
Mon cœur penche pour la Hollande mais pour le jeu je soutiens l’Espagne. Je me sens toujours très hollandais et avant ce Mondial j’ai passé trois semaines avec l’équipe nationale. Mais dans l’équipe d’Espagne il y a tellement de joueurs que je considère comme les miens parce que je les ai vus grandir avec Rijkaard et Guardiola. Ce serait une satisfaction personnelle de les voir gagner.

Qui est favori ?
Dans une finale il n’y a jamais de favori,surtout quand on ne joue pas « à l’extérieur » comme ce fut le cas pour la Hollande battue en Allemagne en 74 et en Argentine en 78.

Des deux finalistes, quelle équipe vous plaît le plus ?
L’Espagne parce qu’elle joue mieux et qu’elle possède de grandes qualités individuelles. On dirait la réplique du FC Barcelone avec son bloc de base et une manoeuvre plus fluide et spectaculaire que la Hollande. Son match contre l’Allemagne est le meilleur « spot » pour le football…j’aime en effet ce jeu offensif et agressif. Et quand on joue aussi bien,il est plus facile de vaincre.

Alors, comment doit s’y prendre la Hollande pour gagner ?
Si elle parvient à maîtriser le jeu de son adversaire, elle peut y parvenir car depuis la mi-terrain et en avant elle possède d’excellentes individualités. Sans compter que dans un match tout peut arriver.

Auriez-vous préféré une finale Hollande-Allemagne, comme en 1974 ?
Oui….si j’avais eu la certitude 100% de battre les allemands. Mais comme personne n’aurait pu avoir cette certitude, mieux vaut oublier la « revanche » sur les allemands. Je m’accomode de ce qui s’est passé.

Au-delà de la passion partisane, Hollande-Espagne, c’est la « juste » finale ?
Oui ; l’Espagne plaît par la qualité de son jeu et la Hollande est la seule équipe invaincue. Ce n’est peut-être pas la finale prévue, mais si les autres ont déçu c’est leur affaire.

Peut-on dire que l’Espagne rappelle la Hollande des années 70 ?
Les  comparaisons sont toujours dangereuses. On peut dire pourtant que l’Espagne, comme « ma » Hollande, a trouvé une génération d’excellents joueurs. Il y a là des analogies : l’Espagne a remporté l’Euro il y a deux ans et Barcelone est l’équipe phare de la Liga, qui a gagné 2 Champions League en 2006 et 2009.

La Hollande, en revanche, n’a rien de commun avec celle de votre époque ; ne serait-ce pas un camouflet si elle devenait championne du monde pour la première fois ?
Non, parce que ce que nous avons fait nous, restera dans l’histoire du football et je serai toujours fier de la Hollande de 74 et 78…même si je n’étais pas en Argentine. Celle d’aujourd’hui est une autre Hollande, tactiquement plus attentive, même si des fois elle peine à contrôler le jeu. C’est une équipe qui a grandi avec le temps et qui ne renonce jamais à son énorme qualité offensive.

Qui est le plus déterminant, Robben ou Sneijder ?
Ce sont deux grands joueurs qui se complètement parfaitement. Il est cependant erroné de ne parler que d’eux. Devant il y a aussi Van Persie et surtout Kuyt. C’ est en fait lui l’homme clé. Il n’a pas la réputation d’une star, mais avec ce qu’il fait il est le plus important car il couvre tous les rôles de l’attaque ; il a commencé à droite et maintenant il joue à gauche où il a barré brillamment la route à Maicon.. Il ne faut pas non plus oublier la valeur de notre gardien.

Vous avez gagné trois fois le Ballon d’Or. Cette année vous l’attribueriez à Sneijders ?
Sneijders va vraiment très fort, maintenant il sait marquer des buts…mais comment oublier Robben, Xavi, Villa ? J’espère que le vainqueur de ce trophée sera hollandais, mais je laisse cette décision à d’autres.

Les entraîneurs des deux finalistes ne sont pas des « personnages » type Mourinho ou Maradonna. Comment l’expliquez-vous ?
Considérant que ce sont deux excellents entraîneurs, c’est la démonstration que ce sont toujours les joueurs qui comptent le plus.

A propos de joueurs, qui vous a vraiment plu dans ce Mondial ?
Le jeune Thomas Müller m’a enthousiasmé. Je crois vraiment que ce sera une nouvelle étoile.

Qui, en revanche, a été la plus grande déception ?
L’Italie et la France ont été tellement décevantes qu’il est difficile de dire qui a déçu le plus.

Comment expliquez-vous l’élimination de l’Italie ?
J’ai vu une équipe pleine de problèmes. Je crois que l’explication tient dans le fait que dans le championnat d’Italie jouent trop d’étrangers. La démonstration est illustrée par l’Inter de Milan qui a gagné la Champions League sans aucun joueur italien. Sur la distance tout se paie.

Et le flop de l’Argentine et du Brésil ?
Le Brésil n’a pas su exploiter ses potentialités en trahissant son propre style avec sept défenseurs. Le cas de l’Argentine est différent. Je n’ai pas compris pourquoi Javier Zanetti et Esteban Cambiasso n’étaient pas sélectionnés et comment elle a failli avec tant de bons joueurs.

Que pensez-vous de Maradonna ?
Je préfère ne pas parler de lui.

Où regarderez-vous la finale ?
Je reste à Barcelone où nous organisons une grande soirée avec des amis hollandais et catalans  

15:00 Publié dans Sports | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.