germinal01

27/05/2010

Les notes partout ou montre-moi ton carnet Isabel !

Marqué à la culotte du guerrier par l’ARLE qui veille, le département de l’Instruction Publique applique la volonté populaire exprimée nettement il y a quelques années.


 Il n’est pas seul.
L’animateur des grandes surfaces politiques et commerciales octroie lui aussi des notes : un zéro en communication à Mme Isabel Rochat, ci-devant conseillère d’Etat.
Qu’a-t-elle encore fait (ou pas fait) la « bougresse », elle, réceptacle privilégié de tous les scuds qui allument notre ciel républicain depuis quelques mois ? Elle a eu le culot de ne pas être disponible pour commenter, dans le décor rouge et vespéral, le dépôt d’un projet de loi concernant la construction de cent places supplémentaires à la prison de Champ Dollon, voire confirmer ou infirmer des incidents à l’heure de la promenade des détenus.
A l’heure où d’aucuns-es (j’aime l’épicénie) font les Artaban ou les caniches à la Praille, Mme Rochat, le directeur de la prison, M. Franziskakis, le directeur de l’office pénitencier, M.Lapraz ainsi que M.Müller, conseiller d’Etat, siégeaient avec la commission des travaux et celle des visiteurs de prisons (« Les Pleureuses » dit-on) pour justement présenter le projet de loi susmentionné. De très méchantes langues (j'ai les noms...) disent que ces quatre-là ne sont pas très doués....en tous cas ils ne peuvent avoir le don d'ubiquité, c'est certain.
L’animateur des zones industrielles et commerciales, s’il ne sous-estime pas l’importance du travail parlementaire, en appelle à l’opinion publique (comme d’autres au peuple) et à son droit sacré à l’information ; il se vexe que l’on décline son invitation et administre un très mauvais carnet à Mme Rochat : zéro en communication. La pauvre…..va-t-elle oser rentrer chez elle ?

- Rassurez-vous, Madame la Conseillère d’Etat, s’il le faut, j’imiterai la signature de vos parents et je le signerai votre pitoyable carnet.

.....tout passe.....

 

Il ne faut pas désespérer du Grand Vieux Parti   

« Nous avons proposé la tenue d’une journée pour découvrir et essayer les voitures électriques, hybrides, ainsi que les vélos électriques et l’éco conduite dans des simulateurs »
« Nous avons proposé que la route de Vandoeuvres soit équipée de pistes cyclables afin que les cyclistes puissent emprunter cet axe en toute sécurité »
« Nous avons demandé une voie de bus réservée dans le sens de la descente en direction de la Ville ; les bus pourront ainsi respecter leurs horaires le matin ».

Où ai-je lu cela, vous demandez-vous ?
Dans le Radical du Coteau, excellente feuille communale de Cologny, où l’on retrouve notamment les signatures de la députée Nathalie Schneuwly et de l’excellllent conseiller municipal Olivier Girardet.

………L’association radicale de Cologny offrirait-elle l’asile politique à Charly Schwartz, écoloradidépité en quête de maison commune ?

……….tout passe…………

09:05 Publié dans Médias | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.