germinal01

06/04/2010

Ding-Dong...Ding-Dong

« Le Christ est d’une double nature (humaine et divine) en une seule personne, alors que Dieu est trois personnes (le Père, le Fils , le Saint-Esprit) en une seule nature. Avec le Pape, les choses sont plus simples : une seule personne, une seule nature ».*


…. Est-ce cette nature ou cette personne qui aujourd’hui provoque tant de réactions ? De qui parle-t-on avec tant de véhémence dans la communauté chrétienne ? A qui les faiseurs d’opinion (enfin incorrects) du leadership médiatique en veulent-ils donc si violemment ? A Benoît XVI ou à Joseph Ratzinger ?

A tous les deux, mon cardinal. D’une part on ressort goulûment une adolescence brunâtre, le rôle interminablement taiseux du préfet de la Congrégation de la Doctrine de la foi, l’opposition aux thèses de Vatican II connues depuis longtemps ; de l’autre on voudrait tant qu’il parlât, lui le successeur de Saint-Pierre, qu’il parlât avec lumière et humilité……. N’a-t-il pas entendu qu’au moment particulièrement signifiant des Pâques, son Eglise se faisait sévèrement sonner les cloches ? Que le peuple chrétien est troublé, perturbé (et comme disait le philosophe-chantiste Sarclo « la perturbation ça rend sourd »), qu’il attend sa Parole, qu’il attend de son berger qu’il lui redonne confiance et réinvestisse de dignité sa foi ébranlée par la révélation de faits d’une gravité exceptionnelle par leur ampleur et en dehors de toute morale chrétienne…….et pourtant Joseph Ratzinger se mure, autistement, dans le silence ; il n’est plus Benoît XVI.

Il aurait pu dire bien des choses en somme, sans varier le ton, simplement, comme l’a fait le cardinal Christoph Schönborn, archevêque de Vienne qui énonçait au journaliste du Figaro trois principes : « premièrement la priorité doit être donnée aux victimes ; deuxièmement, citant l’Evangile selon Jean « la vérité rend libre ». Il ne faut rien camoufler ou dissimuler, même si c’est douloureux. Troisièmement, la prévention revêt une importance décisive. Il faut faire reculer le plus possible les abus sexuels perpétrés sur des enfants et des adolescents au sein de l’Eglise. Chaque abus est un abus de trop. »

L’ordre social vous apprend à vous taire, il ne vous apprend pas le silence.** J. Ratzinger s’est-il à ce point coupé du monde qu'il persiste dans le mutisme papal ?

Comunque piove u non piove, er Papa magna. (proverbe en dialecte romain)

*/** J. Baudrillard

11:37 Publié dans Spiritualités | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

- J. Ratzinger s’est-il à ce point coupée du monde ? - Oh lala la gâffe:
coupée !!! bin çà j'aurais pas zozé !
Les Zumeurs du jour.

Écrit par : Pierre-André Dupuy | 06/04/2010

Avec les déclarations de ce week-end, c'est parti pour de nouveaux viols d'enfants à coup sur !

Écrit par : Sabourjian | 06/04/2010

Les commentaires sont fermés.