germinal01

12/05/2009

Session de mai du Grand Conseil genevois

Le Grand Conseil genevois qui ne s’était plus réuni depuis le début du mois d’avril pour cause de pause pascale tient session cette semaine, jeudi et vendredi. C’est l’occasion de faire un point statistique désormais traditionnel (et apprécié si j’en crois l’authenticité des échos que j’en reçois).


L’ordre du jour compte 169 points dont 12 points fixes ou initiaux et 9 élections (juges assesseurs dans des commissions cantonales de recours, juge à la Cour de cassation, à la Chambre d’accusation, assesseur au Tribunal de police et à la Chambre d’appel en matière de baux et loyers).

En réponse à une question qui m’a souvent été adressée, je donne ci-après le détail des points fixes ou initiaux : exhortation, personnes excusées, procès-verbal des précédentes séances, discussion et approbation de l’ordre du jour (c’est à ce moment que sont demandés ajouts et urgences), démissions et prestations de serment, déclarations du Conseil d’Etat, communications de la présidence, correspondance, annonces et dépôts (c’est à ce moment que l’on prend connaissance du dépôt ou du retrait des différents textes parlementaires), rapports de la commission des grâces (néant pour ce mois de mai), interpellations urgentes écrites, réponses du Conseil d’Etat aux interpellations urgentes écrites, projets de loi concernant la Fondation de valorisation des actifs de la BCG.

 

Pour cette session de mai les points 22 à 88 de l’ordre du jour sont des objets non traités lors de la précédente session : 22 concernent le dpt des Institutions, 11 le DCTI, 28 le dpt du Territoire, 2 le dpt Economie/Santé, 2 le dpt des Finances et 2 le dpt de l’Instruction Publique.

 

Dès le point 89 de l’ordre du jour commencent les « nouveaux objets » ; il y en a 81. Il s’agit de 30 projets de loi (24 déposés par le Conseil d’Etat, 6 par les députés-es) 6 propositions de motion, 2 propositions de résolution et 47 rapports de commission ou du Conseil d’Etat à propos de 18 projets de loi, 14 pétitions, 7 motions, 1 résolution, 1 initiative populaire et 6 rapports divers.

Le Bureau du Grand Conseil, en accord avec les chefs de groupe, a décidé que 26 objets seront traités selon la procédure accélérée vendredi après-midi.

 

…..et pendant ce temps 351 objets sont en « souffrance » devant les 23 différentes commissions du Grand Conseil et environ 230 textes votés attendent une réponse du Conseil d’Etat.

 

….tout passe…. lentement….  

 

09:03 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Bonjour Monsieur LOSIO,

Et bien oui, triste constat. Mais que dire de la tenue des séances du Grand-Conseil, où très souvent les députés parlent pour ne rien dire, sont totalement à côté du sujet, font des blagues ou des bons mots, c'est selon.
Si Monsieur le Président du Grand-Conseil fait ce qu'il peut pour faire respecter la bonne tenue des débats, trop de personnes dans la population ont le sentiment que le Parlement est un peu une grande cours de récréation, un grand Guignol, avec des idées mais sans tenue. Pour moi qui suis une femme politique, non élue, il convient peut-être d'avoir un autre sens de la gestion des objets, alterner une séance pour terminer les objets (sorte de séance de rattrapage, département par département) et n'accepter que de réelles urgences, avec une séance avec toutes les nouveaux objets.
Bien à vous cordialement et courage,
Béatrice FUCHS

Écrit par : beatrice fuchs | 12/05/2009

Il est dommage de constater souvent que les séances plénières du Grand-Conseil soient la réplique des débats en commissions. C'est ce qui rallonge à l'infini ces séances. La TV est un bon moyen de se valoriser.

Bonne séance à vous, M. Losio!

Écrit par : Micheline | 12/05/2009

Les commentaires sont fermés.