germinal01

31/03/2009

Tournez manèges..........

A droite toute !

Lire la suite

13:16 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |

30/03/2009

Grand Conseil session avril : nouvelles du front

C’est devenu une tradition à laquelle je ne saurais plus me soustraire ; une fois par mois je fais un point de situation statistique sur l’ordre du jour du Grand Conseil genevois, les objets en attente, etc….. c’est un peu rébarbatif pour certains, mais comme j’ai également reçu des échos positifs sur cette information, je persiste.

Lire la suite

16:59 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

26/03/2009

Berlusconnerie bis

Oui, bien sûr, on devrait parler aujourd’hui et sans tarder du rapport de la Cour des Comptes et du rapport Annoni sur la rémunération de la police.

Je n’en ferai rien….car je n’ai pas encore lu l’intégralité de ces rapports et que c’est un sujet sur lequel il ne convient pas de s’abattre comme, en d’autres temps, la vérole sur le bas clergé. Point de polémique (Victor), pas de justicialisme, halte au trend des victimes expiatoires et des boucs émissaires, mais aussi un peu de retenue vis-à-vis de la Cour des comptes ….. n’est-ce pas M. le Conseiller d’Etat Moutinot (oui, vos propos m’ont choqué, me permets-je de vous dire respectueusement).

Lire la suite

13:51 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

24/03/2009

L 11 519

Que se cache-t-il derrière ce code ?

Lire la suite

18:19 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |

23/03/2009

Quel avenir pour Gianfranco Fini ?

Fusion à froid dans la droite italienne

Lire la suite

16:04 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (13) | |  Facebook | | | |

18/03/2009

Berlusconnerie

Le départ d’Alain Bashung m’a contraint à remettre de quelques jours un propos sur la dernière berlusconnerie fûtée que voici. 

Lire la suite

15:25 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

16/03/2009

Alain Bashung best of

Et puisque j’en suis encore à penser à lui,  voili mon best of :

Lire la suite

12:27 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

15/03/2009

Un jour nous prendrons des trains qui partent (A.B)

alainbashung.jpgCouteau planté obliquement depuis plus de 30 ans dans la chanson française, Alain Bashung dans la nuit de samedi à dimanche « a pris un train à travers la plaine, » « la nuit je mens.. il s’en lave désormais les mains ».

Et je reste là comme orphelin de ce dernier des Mohicans, intransigeant dans ses choix, radical dans ses engagements artistiques (ah ! ses collaborations avec Marc Ribot), rigoureux dans l’éthique comme dans l’esthétique, définitif comme le scalpel de ses textes.
D’une pudique majesté sur scène, il ne se déplaçait que dans l’axe vertical, de l’avant vers l’arrière, de l’arrière vers l’avant, comme pour relever le paradoxe de son inscription décalée dans les mots et les musique de notre temps.

Je ne suis pas à Genève, j’ai lu ça dans ce qu’on appelle la presse régionale. Je n’y crois pas malgré l’imminence perceptible lors des victoires de la musique il y a peu. « J’ai crevé l’oreiller, j’ai dû rêver trop fort. »

 

« Je ressens comme un vide, remets-moi Johnny Kidd  ! ». Déjà.

 

Merci Monsieur Alain Bashung. Respect.

19:09 Publié dans Musique | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

13/03/2009

Eluana, Silvio, Giorgio e il grande Enzo

Un récent fait de société douloureux et tragique a déchaîné des polémiques d’une rare violence en Italie. Eluana, cette jeune femme qui survivait dans un état de coma depuis 17 ans a été euthanasiée disent certains ; il a été mis fin au calvaire des parents consentants et à une vie « végétale » professent d’autres.

La gravité du sujet aurait dû inciter à davantage de retenue de la part de la presse, de classe politique……et surtout de la part d’ « er Biscione », premier ministre de la péninsule. Sa majorité ayant « bricolé » et voté dans l’urgence un décrêt pour empêcher que le corps médical puisse mettre fin à la vie d’Eluana dans le sous-sol sordide d’une clinique d’Udine, le président de la République, Giorgio Napolitano a refusé d’en signer la promulgation, comme la constitution l’y autorise et comme l’ont fait avant lui, dans d’autres situations, les présidents Ciampi, Pertini ou Scalfaro.

« Il cavaliere » vexé s’est lancé dans une attaque institutionnelle sans précédent contre la plus haute charge de l’Etat, surfant sur l’émotionnel et l’appui discret du Saint-Siège. C’en était indécent………il a même déclaré que la constitution italienne (élaborée à la suite de la guerre civile qui a marqué la fin du fascisme avec la déroute des « republichini » de Salo et la libération du pays) était philo-communiste !

Le problème de la fin de vie mérite une réflexion sereine ; il en appelle à notre conscience, à l’ancrage le plus intime de nos convictions et de nos valeurs. Doit-on absolument légiférer sur le sujet. Le parlement italien travaille actuellement sur le testament biologique que chacun pourrait établir afin de préciser ce qu’il souhaite qu’il advienne de son enveloppe charnelle s’il devait se retrouver dans une situation identique à celle d’Eluana.

J’ai été troublé et impressionné par la grandeur de la déclaration d’Enzo  Iannacci, athée, chirurgien et…chanteur populaire (Vengo anch’io, no tu no ! c’est lui), au passé communiste bien connu . « Dans ces dernières années la figure du Christ est devenue fondamentale pour moi : penser à sa fin sur la croix rend impossible en moi l’idée d’aider quelqu’un à mourir. Si le Nazaréen revenait sur terre nous aurions droit à une belle tournée de gifles méritées…et comment ! Alors que nous aurions tant besoin d’une caresse de sa part ». Je ne suis pas loin partager ce qu’il dit….à titre d’opinion et de conviction…….. pas loin car, heureusement, je doute encore….

 

…..tout passe….. c’est le cas de le dire !

 

 

Ps : ce blog ne sera pas régulièrement alimenté du 14 au 22 mars…..je m’en vais au pays d’Ovalie avec ma délicieuse compagne. 

 

 

11:29 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

10/03/2009

En blèfle...meli-melo

Ite missa est

 

La mère d’une fillette de 9 ans, ayant avorté de jumeaux après avoir été violée par son beau beau-père, a été excommuniée par l’archevêque de Recife et Olinda, Dom José Cardoso Sobrinho qui justifie sa décision : « la loi de Dieu est au-dessus de celle des hommes ».

Ca me fait penser que le très chrétien politicien de kermesse Freisinger essayait justement d’expliquer le contraire la semaine dernière à Infrarouge.

 

Transfert de Grisélidis Réal

 

« Les rois allaient bien aux putes….pourquoi une pute n’irait pas aux Rois ? » (extrait de la revue des députés 2009)......sauf votre respect, Madame.

 

Vive le théâtre !


Très bel aéropage hier soir sur FR 3 pour célébrer cet art de la scène dans l’émission « Ce soir ou jamais ». J’en retiens le florilège qui suit :

De Marcel Caubère, comédien : «  A Marseille, quand Marcel Maréchal en était le directeur, le Théâtre de la Criée comptait davantage d’abonnés, que l’Olympique Marseille au stade Vélodrome ! »

De Laurent Terzieff : « Je ne sais toujours pas ce qu’est le théâtre, mais je sais ce que j’en attends : le témoignage vivant du passage des hommes et des femmes sur la Terre : responsables selon Brecht, irresponsables selon Beckett ».

De …. ? citant Adamov : « Le théâtre est un temps réinventé dans espace transfiguré »

 

Vive le jazz

 

088_08 03 2009 Rosario Giulani 5tetAMRGenèveJC Hernandez.JPGNon, ce n’est pas Barack Obama de passage à Genève…..mais le contrebassiste phidadelphien Darryl Hall du magnifique quintet de Rosario Giulani que nous avons pu déguster dimanche soir au Sud des Alpes, le club de jazz de l’AMR. Un superbe concert empreint de générosité, du jazz-jazz rappelant parfois les Messengers de Blakey…. Ah ! le beau titre dédié à Lee Morgan du trompettiste Flavio Boltro hélas encore trop peu médiatisé malgré son talent…..l’Italie nous ayant déjà fait cadeau de Paolo Fresu et Enrico Rava !

Et puis soudain ce thème du maître de Forth Worth, Ornette Coleman, éternel bambin de la musique improvisée, tout droit sur le tempo, cruising, jubilatoire de simplicité ! 084_08 03 2009 Rosario Giulani 5tetAMRGenèveJC Hernandez.JPG

 

…….tout passe….ornette.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

photos : 

Juan Carlos Hernandez

de haut en bas :

Darryl Hall, Flavio Boltro et Rosario Giuliani, Ornette Coleman

15:45 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |