germinal01

21/01/2009

Aimons nos montagnes, notre alpe de neige

J’ai été interpellé par un journaliste au sujet d’une motion émanant d’un mouvement guidé par un conducator gominé qui demande que l’on introduise l’obligation de chanter l’hymne suisse dans les classes primaires et celles du cycle d’orientation, et cela plusieurs fois par mois.

Chanter doit rester un plaisir me suis-je dit instinctivement, puis mon appréciation s’est affinée et je vous livre ci-dessous quelques réflexions sur un sujet qui, je le reconnais volontiers, relève du badinage. 


J’ai toujours pensé pendant mon parcours d’instituteur qu’on ne chantait pas assez dans les classes (les chorales d’école ne remplacent pas le fait de chanter aves ses propres élèves.) L’inspecteur de mes premières années d’enseignement à Carouge, M. Jean-Louis Mathile, lui, prêchait par l’exemple ; il débarquait souvent à l’improviste dans ma classe et une fois les problèmes administratifs rapidement réglés « prenait en mains » la classe….. « juste quelques minutes tu permets » et apprenait vite fait et avec talent un canon, une comptine musicale, une ritournelle aux enfants réjouis. Nos actuels directeurs d’école seraient-ils prêts à se mouiller ? 

 

J’ai le souvenir qu’avec le Beau Lac de Bâle nous avions donné, en compagnie des élèves dans le préau de l’école Hugo de Senger, un concert de chants démodés et patriotiques (Salut glaciers sublimes, Le marchand d’oignons …). L’inspecteur cantonal de chant de l’époque, M. Delor (surnommé fa #), n’avait guère apprécié. John Cipolata et moi avions frisé le blâme.

 

Je regrette la disparition des cérémonies de promotions pendant lesquelles chantaient les élèves de l’école. J’avais dirigé en une telle occasion une chorale des élèves italophones de Pâquis Centre ; « Fiorisci bel fiore » d’Enzo Iannacci s’était taillé un franc succès et je garde en moi les regards embués et les témoignages émus des mamans transalpines.

 

J’ai toujours eu un goût immodéré et discutable pour certaines chansons patriotardes (ma préférée : la prière patriotique « Tu m’as dit d’aimer et j’obéis, Mon Dieu protège mon pays) mais surtout (et là j’assume indiscutablement et avec enthousiasme) pour le merveilleux répertoire d’Emile Jaques-Dalcroze truffé de chefs-d’oeuvre (Adieu petite rose ou…. Oh que nous t’aimons Genève, ton Salève au flanc rrrrugueux).

 

Je ne suis pas favorable, par principe, aux obligations de (« Le fascisme ce n’est pas d’interdire de parler mais d’obliger à parler » disait Roland Barthes…. en l’occurrence d’obliger à chanter.) Le terme fascisme est cependant d’un usage disproportionné en la circonstance….. j’en conviens…. mais cette maxime de l’homme des Mythologies exprime bien le paradoxe de l’obligation et de l’interdiction.

 

A titre personnel je m’abstiendrai sur la motion pour laquelle on a sollicité mon avis….. tralalaouti

15:37 | Lien permanent | Commentaires (14) | |  Facebook | | | |

Commentaires

Merci de rappeler les noms de MM. Mathile et Delors, que j'ai connus comme jeune élève tout fraîchement débarqué(e) de Suisse allemande. Comprenant mal alors certaines paroles que nous chantions, je n'ai découvert ce plaisir que plus tard. Mais il m'est arrivé bien plus tard de faire chanter des élèves de 15-20 ans, un répertoire très différent il est vrai, allant des chansons de marins aux negro spirituals en passant par celles des Beatles, et j'ai toujours constaté, avec un certain étonnement je l'avoue, que la majorité d'entre eux s'adonnaient à cet exercice avec beaucoup de joie, même si un certains machisme adolescent naissant les obligeait parfois à prendre des airs moqueurs. Il est vrai que nous travaillions très dur le reste du temps ...

Écrit par : Mère | 21/01/2009

Une petite anecdote. J'étais responsable de la chorale depuis des années à Bernex. Un jour une délégation d'élèves vient me trouver. : M'sieur, on pourrait apprendre l'hymne national suisse. C'est bientôt l'Euro et on aimerait faire comme les Français, les Hollandais ou les Italiens...
Surpris mais compréhensif , je mets au le cantique suisse au programme de la répétition suivante..
Gros succès ! Les paroles (vraiment pas terribles) passent très bien .
La semaine d'après, on commence la séance par l'hymne... Soudain derrière ma guitare, je manque de m'étrangler... 3 ou 4 grands de sixième commencent à agiter des drapeaux suisses..
qu'ils avaient amenés en douce... ça m'a défrisé..

Écrit par : Court François | 22/01/2009

@Court François
Vous manquez vous étrangler et ça vous défrise que 4 gamins qui, à l'occasion de l'Euro, dans leur pays, et qui sont ravis de pouvoir chanter leur hymne amène le drapeau suisse.... Vous avez eu peur de quoi ? que ce soit des futurs extrémistes ?

Écrit par : Loredana | 22/01/2009

La réaction de Loredana me semble pleine de bon sens. Mais peut-être M. Court a-t-il simplement eu un de ces réflexes bien suisses, et encore plus genevois, qui consiste, sur l'élan de 68, à mépriser toute manifestation de patriotisme de notre part, alors que les autres importent le leur à toute occasion, amusante, détestable ou même dangereuse.

Écrit par : Mère | 22/01/2009

je recherche l'air de la chanson "salut glaciers sublimes", afin de la pouvoir la chanter pour les 80 ans de mon père. Cette chanson lui rappelle de nombreux souvenirs... si vous pouviez m'aider à retrouver la mélodie ce serait super... merci d'avance

Écrit par : Nadine Vialle | 02/03/2010

Chère Nadine,
Oui j'ai effectivement, après quelques recherches spéléologiques la partition de la chanson que vous cherchez.....mais où vous la faire parvenir ?
p.l.

Écrit par : pierre losio | 02/03/2010

Merci beaucoup d'avoir fait cette recherche, vous pouvez me faire parvenir la partition via dlfree, c'est simple et gratuit, et vous pourrez me transférer le lien via le forum. Merci encore N. V.

Écrit par : Vialle Nadine | 06/03/2010

Je suis bien trop cancre en informatique pour faire ce que vous demandez, chère Nadine. J'ai la partition dans un bouquin de chansons. Je peux la photocopier et vous l'envoyer.
voili
.p.l.

Écrit par : pierre losio | 08/03/2010

voici mon adresse Nadine Vialle 45 rue du Montin 87270 COUZEIX Merci bcp N. V

Écrit par : VIALLE Nadine | 08/03/2010

j'ai bien reçu la partition aujourd'hui, nous allons pouvoir grâce à vous apprendre l'air et émouvoir mon papa le 4 avril, merci encore de votre gentillesse; N V

Écrit par : nadine Vialle | 11/03/2010

J'ai aussi de bons souvenirs de spectacles de promotions aux Pâquis, (et du petit sec M. Delors.............) avec des rondes de Jacques Dalcroze. j'aimerais trouver un recueil de ces comptines pour les chanter et danser avec mes petits enfants.
Savez-vous où je pourrais acquérir cela ?

Écrit par : Mezzena | 13/11/2010

Je pense qu'au Centre de documentation pédagogique du DIP vous trouverez ce que vous cherchez.
cordialement
p.l.

Écrit par : pierre losio | 13/11/2010

merci, je vais me renseigner.

Du coup, toute la journée, je me suis fredonnée ces anciennes bribes de mélodies.
Je me suis revue à cette époque, dans cette école... avec entre autre, les visites impromptues de l'inspectrice qui terrorisait tout le monde, y compris nos institutrices : Mme Ruchon...

Écrit par : Mezzena | 14/11/2010

Peut-être qu'à la Librairie des Auteurs suisses, Roland Tolmatscheff - 022/320.23.23 vous trouvera l'ouvrage en question, Bonne chance. ABO

Écrit par : bordier antoine | 05/03/2011

Les commentaires sont fermés.