germinal01

27/11/2008

Pour une vraie politique nataliste !

Il a beaucoup été question  du vieillissement de la population pendant la campagne précédant la votation fédérale sur l’AVS. Notre petit îlot helvète n’est pas le seul pays concerné sur le continent européen. Les campagnes italiennes sont aussi touchées et particulièrement la Basilicata, magnifique et pauvre région du sud de la péninsule, qui s’abandonne le long du golfe de Tarente et où l’on peut visiter une des cités les plus pittoresques et les plus belles du Mezzogiorno, l’incomparable Matera.

Afin de relancer une véritable politique de natalité pour repeupler l’arrière-pays, et en particulier les localités de Calvera, Carbone, Cersosimo, Fardella et San Paolo Albanese, le secrétaire politique régional du MSI-Fiamma Tricolore, Vincenzo Mancusi a émis la proposition suivante :  une somme de 1500 euros annuelle est offerte jusqu’à leur majorité à tous les bébés qui naîtront en 2009. En voili une politique incitative qu’elle est biente !

Ce qu’il convient de savoir c’est que le MSI-Fiamma Tricolore constitue un des derniers bastions des néo-fascistes italiens non-repentis ; ceux qui ont refusé de suivre Gianfranco Fini lors de la « svolta di Fiuggi », congrès qui avait débouché sur la naissance d’ Alleanza Nazionale, engagé les fidèles du Duce et d’Almirante sur le chemin de Canossa et banalisé le passé sulfureux du MSI. Oui, oui, vous avez bien lu, banalisé ; Gianfranco Fini est aujourd’hui président du Parlement italien et le maire de Rome, Gianni Alemano, élu d’Alleanza Nazionale, porte toujours une croix celtique autour du cou.

J’en reviens à Vicenzo Mancusi : 1500 euros par année et par enfant jusqu’à la majorité, bigre ! Voilà de quoi aiguiser les appétits et occuper les longues et mornes soirées dans les campagnes basilicates.

Tout doux, mon brave ! Pour toucher ce magot il ne suffit pas d’un petit coup de gymnastique vespérale et hygiénique. Lorsque ce si « cher » enfant sera là vous devrez lui donner un prénom …….mais vous n’aurez hélas pas le choix : ce sera Benito pour un garçon ou Rachele si c’est une fille. S’il vous venait l’idée saugrenue d’appeler votre fils Anacleto ou votre fille Rodoguna vous pourrez faire le deuil des 1500 euros promis.

Malin ce secrétaire politique néo-fasciste …….. il fait d’une pierre deux coups : œuvre de salut public pour freiner la chute vertigineuse de la courbe démographique dans sa région et œuvre de mémoire envers le dictateur Mussolini et son épouse. Peut-être inaugure-t-il même une façon originale de recruter de futures chemises noires dans cette Italie toujours en proie à ses démons.

« Fascisiti ! Carogne ! Tornate nelle fogne ! » 

 

15:11 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.