germinal01

03/02/2016

MAH : T'as raison Léon !

- Non mais t’as lu ce qui se dit sur la votation du Musée d’art et d’histoire ? C’est MAH qu'ils disent, j’crois.
- Ils veulent nous faire croire qu’il y a un plan B !

- C’est vraiment nous prendre pour des billes ; ils devront d’abord refaire des plans, retrouver  des autres fonds du privé….
- Ouais, parce que ça sera « tintin »…c’est sûrement tout la Ville qui devra payer…

- Pis c’est pas tout, après ça va repasser à la commission "monuments et d’la nature", pis après ça, même si elle redit oui, si ça dépasse de 50 centimètres y aura des recours contre l’autorisation de construire.
-Et j’te dis pas, faut que de toute façon ça rediscute ensuite devant le Conseil Municipal…d’abord en commission de j’sais pas quoi.Tedzou, dedzou…
- Y en a fastoche pour dix ans si c’est pas pire……

- Et c’t’histoire de dette, c’est pas vrai ! l’Etat met pas un rond, il risque rien.
- La Ville non plus….. elle a un budget 2016 avec 15 millions de bénèfe ! Peinard la Ville…. j’te jure, j’y ai lu dans la Tribune au mois de décembre !

- Tu sais pas quoi ? Ben certains y sont toujours contre tout….

- T’as raison mon Léon, moi qui vote pas souvent, cette fois j’vais y aller pis j’dirai OUI à ce musée fin février !

ouimusée.png

 

11:02 Publié dans Culture, Région | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

25/01/2016

Les Verts et le Musée d'Art et d'Histoire : l'évitable division.

Il est temps de nuancer certaines prises de positions « globalisantes » qui s’accréditent dans l’opinion publique. Par exemple : les Verts (VdGe ou non) et la votation du 28 février prochain sur le projet de rénovation-agrandissement du Musée d’Art et d’Histoire. Une AG a eu lieu fin 2015 au cours de la- quelle se sont exprimées de nombreuses voix ( anciens conseiller national, députés, constituants, municipaux, membres de la section) pour demander que la position de la section-ville se résume ainsi : « soyons raisonnables, ne nous déchirons pas » et se formule par : « liberté de vote le 28 février ». Il n’en fut pas ainsi….mais cet appel à la raison aujourd’hui encore a des échos chez les Verts et au-delà puisqu’on peut lire sous la plume d’un récent Conseiller d’Etat « vert » dans un autre quotidien romand : « Culture à Genève : vers un retour au bon sens.

Nous, les Verts sommes donc divisés et nous aurions pu l'éviter.

ouimusée.png

Nombreux sont en effet les écologistes qui militent en faveur du projet d’agrandissement du Musée d’Art et d’Histoire (il n’est que de consulter la liste du Cercle de soutien). Conscients de l’enjeu, de la juste balance entre fonds publics et privés, de la nécessité des travaux votés à hauteur de 131 millions (et pas 140 comme le dit une affiche mensongère), des députés (actuels ou pas), une conseillère administrative, un récent Conseiller d’Etat, un ancien conseiller national, des constituants et une quantité de sympathisants ou adhérents des Verts voteront « OUI » au MAH à la fin du mois prochain… quoi qu’argueront les « autorités » de la section-Ville de mon parti.

Il s’agit simplement de bon sens……….comme l’eut été un mot d’ordre de liberté de vote. Pour ma part, et avec conviction, je voterai OUI le 28 février.

 

10:31 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |

11/12/2015

Une semaine boulversifiante j'vous dis.......

Après le choc des régionales françaises (quel choc au fait ?)
http://toutpasse.blog.tdg.ch/archive/2015/12/11/une-semaine-boulversifiante-j-vous-dis-272484.html

La préparation de la nuit des Opinel, Victorinox et autres Laguiole à Berne.......

L'élection (prévue) au Conseil Fédéral d'un viticulteur vaudois qui s'empresse de s'affirmer de tendance centriste (doublement impossible : il est UDC et le centre n'existe pas...le centre c'est la droite).....

Les changements décoiffants que cette élection a apportés dans notre vie quotidienne.....

cezanneplayers.jpg

 L'appel du premer ministre français : "Electeurs de gauche, mes amis, votez pour les candidats sarkozistes ! Croyez-moi, c'est un jeu de cartes très drôle....ça s'appelle l'enculette...."

 

 

Le tango indécis (indécent, disent les mauvaises langues) que chaloupent Cartel-syndicats et Conseil d'Etat sur le dos des grévistes....(croyez-moi c'est un jeu très drôle....ça s'appelle la paix sociale)....

pose.jpg
Les tentatives de récupération-séduction par Au Fond à Gauche des milieux culturels menacés de coupes subventionnelles, ritournelle des bodybuilders de  la GDTA municipale genevoise (Grande Droite Tous Azimuths)......

faucille.png

Les simagrées, en PACA, du vendeur de vaseline sarkozien qui promet aux socialistes des "conseils territoriaux"sortis du néant...... (mais ça marche)

La déclaration sur FR3-PACA d'un patron de PME : "j'délocalise le siège social de mon entreprise si Marion Maréchal-Le Pen est élue"  (il peut préparer ses bagages le bougre).....

La qualification réjouissante du FC Sion.....

Les tracas prolongés de Michel Platini persécuté (le pauvre) par le Tribunal arbitral du sport.....

Le forcing fabiusien désespéré (mais désespérant) pour parvenir à arracher une décision minimale lors de la conférence sur le climat à Paris...........  

enfin quelque chose d'important :

urne.pngpour la première fois dans l'histoire du pays, les femmes voteront ce week-end en Arabie Saoudite....et même que certaines pourraient être élues.....

.....tout passe......

 

 

16:10 | Lien permanent | Commentaires (2) | |  Facebook | | | |

08/12/2015

Sous la coupole fédérale : 9 décembre 8h !

Avant que chacun-e ne suive avec passion cette élection fourmidiable.....quelques questions.....

DSC04031.JPG

Lire la suite

16:26 | Lien permanent | Commentaires (5) | |  Facebook | | | |

07/12/2015

Le choc ? Quel choc ?

Les titres de la presse , nationale et internationale portent ce matin à sourire.

"L'onda Le Pen sulla Francia" (Corriere della Sera)
"Francia : lo shok Le Pen" (La Reppublica)
"La Rivoluzione francese" (Il Tempo")
"
Marée noire" (Le Soir...Bruxelles) 
"
Le choc" (Le Figaro)      
"Le choc" (l'Humanité....tiens ça existe encore)
"Le coup de tonnerre du FN" (Les Echos)

CVkhxHTWUAAZZNL.pngSeul, dans la panique générale, le quotidien français LIBERATION de la gôôôche-lilibobo* voit plus loin que le bout des claviers.
En effet, il ne s'agit plus d'un coup de semonce. C'était prévisible.....  .....Marine Le Pen sera présente au deuxième tour de la prochaine élection présidentielle.

Quelles sont les raisons de cette prémonition ?
La ténacité, la ligne politique invariable (parfois sur des thèmes rances ou économiquement rigolo à lire même pour un titulaire de bachelor en finances publiques) l'habile mise à l'écart du père (dans un excellent timing), un indéniable charisme, des lieutenants subtils dans la modulation des postures, les attaques symétriquement dosées contre
le système RPR-PS et l'exploitation récurrente à 180 degrés du concept "National".

Facteurs supplémentaires du succès : la crispation sarkozyste sur l'échéance présidentielle qui essaie de faire croire que "ni-ni" est un politique (ce qui hérisse les vrais gaullistes), une droite qui se cherche avant probablement de se résoudre à Jupé sous peu ( ouf, elle y aura mis le temps !), une gauche archi-divisée par les ambitions, les plans de carrière, sur ses propres archaïsmes, sur le nucléaire, sur les problèmes sociaux, empéguée* entre le pathétisme des Mélenchon , Laurent penseurs dinosauriques et l'irrésolution encore vélléitaire des Verts ....tant d'adjuvants décisifs qui contribuent à l'avènement de ce qu'on appelle à tort un choc. Certes d'aucuns peuvent être choqués, fâchés, ultra-inquiets mais en tous cas dégun** ne peut se dire surpris.

Le premier vrai choc s'était produit il y a de nombreux lustres lors des Européennes. Le regretté Jean Poperen (qui fut ministre de Mitterand) avait quitté le plateau télévisé à l'arrivée du "Menhir" aujourd'hui écarté et ignoré, Jean-Marie Le Pen.

12193770_1025041770849677_1408659449629287463_n.jpgLa léninienne question "Que faire ?" se posait hier soir sur TF1, France 2 et 3 ...
A droite ce fut presque lamentable : Sarkozy attaque le président Hollande, flatte les électeurs FN, rameute les abstentionnistes, refuse le Front Républicain ; conclusion sous-entendue : "Je suis la seule solution, il faut voter LR (le nouveau sigle du RPR).
Une bellâtre regarde la gauche du haut de sa suffisance, appelle le Parti Socialiste au "bon sens démocratique et républicain" et lui demande de retirer ses candidatures. (Laurent Vauquiez qu'il s'appelle).

Ce matin, l'influent ancien ministre Eric Woerth explique que "la droite n'a plus pas de leader officiel", Jupé se frotte les mains...Sarkozy écume....

A gauche, on tergiverse....Front Républicain ? Fusion des listes (avec qui ?) Réunion de toutes les "gauches et des écologistes". (un parfum de Programme Commun Marchais-Fabre-Mitterand à la limite du ridicule tant sont profondes les divergences).

Puissent les Verts français ne pas mordre à cet hameçon et initier ainsi une convaincue traversée "Alleingang" dont on devrait s'inspirer à Genève.

On saura tout sur les listes en présence mardi soir 8 décembre tandis qu'à Berne on entrera dans la nuit des longs couteaux.... y aurait-il un élu surprise au Conseil Fédéral le lendemain 9 décembre ?

......tout passe.......

*libertaire-libéral
** personne

13:51 | Lien permanent | Commentaires (4) | |  Facebook | | | |

04/12/2015

Blèfle...on vit une époque flormidable......

Téléjournal

Or donc le président du gouvernement genevois, M. François Longchamp, s'en est allé chez la star du 19h30 pour parler de la situation politique, sociale et budgétaire de la République du bout du lac. En fait pour essayer de parler et d'en placer une.....
.....hé oui c'est un style qui, depuis la source Infrarouge, se répand à la RTS : on invite une personnalité, on l'interrompt sans cesse pour essayer de lui faire dire ce que l'on veut entendre.

baudet.jpgDans le cas présent Longfield aurait dû faire acte de contrition en ces termes : "oui, à Genève on est nul, on ne sait pas dialoguer avec la fonction publique, et c'est promis, on va essayer de faire comme vous dites Monsieur le présentateur du TJ, c'est-à-dire faire comme le Conseil d'Etat du canton de Vaud où il fait très mieux vivre qu'à Genève".

Mais François Longchamp, qui en a vu d'autre, a plutôt bien résisté aux coupures de parole et s'est expliqué. Pense-t-il aussi, après cette tentative de mise en examen, que le journalisme est un drôle de métier ?

Celle-là, elle est pas mal comme blague !

Le député Roger Deneys, toujours très actif et travailleur (il va rendre dans les délais le rapport de majorité du budget de l'Etat...et c'est pas du pipeau comme rapport à rédiger) a lui aussi des chouchous: Pourquoi : "lui aussi" ? Bonne question.
Il nous annonce en effet dans son blog qu'il sait qui sera la première conseillère fédérale VERTE ! Elle est de Genèèèève, de bleu... de bleu.....
Ma parole, ce député socialiste a fumé du Cenovis...ou alors il a crû que le 1er avril était une date du calendrier de l'Avent !

Yvan Perrin, il sait, lui aussi

urne.pngOn reparle de l'ancien conseiller national et conseiller d'Etat neuchâtelois UDC qui ne se trompe jamais dans ses pronostics. Quand on lui demande tous les 4 ans qui sera le nouveau conseiller fédéral. Il répond invariablement, avec son humour plaisant :
- Un Monsieur avec une cravate et un costume sombre....
Et le 9 décembre prochain, avec de plus trois candidats de son parti,.....il risque bien d'avoir encore une fois raison, le bougre !

Elle court...il court...à l'Escalade

marmite.jpgLe Conseiller d'Etat Pierre Maudet y a participé lors de quelques éditions, la dame d'Infrarouge qui interrompt sans cesse les invités, aussi.

L'une : "Moi, je courais pour faire un chrono!"
L'un : "On la court plus pour le plaisir que pour faire un chrono".

Il dit "On"...elle dit "Moi"
L'un est proche du baron de Coubertin....l'autre pas....

Ca situe les personnages, non ?

 

 

...........tout passe.........



15:19 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

20/11/2015

Hommage à Larry !

On pouvait s'attendre, vu ma passion inconsidérable (oui c'est un néologisme) pour le rugby, qu'hommage fût rendu sur ce blog à l'immense Jonah Lomu "plaqué par la maladie" comme le titre ce vendredi l'Equipe. L'excellllent Pierre Michel Bonnot, du quotidien précité parle de "Jonah Tout-Puissant". Lisez-le donc.

Mon propos sera plus local et ancré dans la fin des années 50 et le début des années 60. Une cover de 45 trs et quelques brèves lignes nous informaient mardi dans la Tribune que Larry Greco était décédé.
Kézaco ? On connaît Juliette Gréco, Joe Greco (guitariste de J. Halliday) mais Larry Greco...hmmm ...hmmm
yolène.png

De son vrai nom Roger-Claude Degallier, né en 1941, il fut le premier chanteur de rock suisse (genevois disons-le) qui vendit un "gros paquet" de disque en France. Ses titres passèrent régulièrement sur l'antenne d'Europe 1, dans l'émission culte "Salut les Copains".

Au bout du lac c'était l'époque de Gil Rocky et les Cannonball, des Jennys de Gérald Matthey (choriste encore aujourd'hui chez Alain Morisod), juste après les pionniers : le père Glôzu et Daniel Golay dans les Joeys.

Lui, Larry Greco, avait son groupe : Les Mousquetaires, avec Jean-Claude Tschannen (basse RIP), Bernard Guggelmann (batterie) Jerry Chardonnens (orgue Farfisa RIP) et le très vaillant Jean-Jacques Egli et sa belle Gibson (il est depuis de très longues années le fidèle guitariste-chanteur des Sweet People d'Alain Morisod).
On allait écouter Garry Léco et les Moustiquaires (c'est ainsi qu'on surnommait gentiment ce quintet) à la salle de la Réformation ou à la Maison des Jeunes sise alors tout près du Journal de Genève, r. Général Dufour....c'était généralement Gil Aubert qui présentait les concerts et qui se faisait copieusement sifflé et brocardé.

(ci-dessous Jean-Claude Tschannen, Larry Greco, Jean-Jacques Egli)

tschannen.jpg
Il y eut un tube : MARY-LISA et son fameux lick d'intro (mi-mi fa#-mi sol-mi la-sol-mi) "Tu es parti dans le froid, la neige et le vent...." Larry Greco devint célèbre, ami de la famille Vartan, il enregistra à Paris et connut un succès appréciable. Les Mousquetaires disparurent...devinrent les Relax, les Dandys...ma mémoire flanche), Jerry Chardonnens fit une pige pour les Four Shakers de Daniel Nicky Nicollin puis s'orienta vers le jazz comme le fera également, mais à Lausanne, Léon Francioli des Aiglons.

....et nous, nés après la guerre, on s'émerveillait de voir sur scène en personne Larry Gréco, on gratouillait sur des guitares Eko au mieux sur des Hohfner.....on rentrait à la resquille (car on n'avait pas 16 ans) à Plainpalais pour voir les Chats Sauvages de Dick Rivers (154 chaises cassées) le jeudi on allait au cinéma Corso, au Pélican ou au Voltaire vivre nos premiers émois amoureux.......

Il y a quelques années, Alain Morisod, toujours fidèle en amitiés, produisit un album de Larry Greco qui n'eut pas le succès attendu.

Ah, ma bonne Dame, mon bon Monsieur, toute une époque. Salut merci à tous !

.............tout passe.................

ps : "Oublie Larry" par Dany Logan et les Pirates....une des chansons préférées de Coluche (reprise par les Clackos)

 

 

 

17:28 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

09/11/2015

Lendemain d'élections.....

Ce dernier week-end se déroulaient deux importantes élections : le deuxième tour pour le choix des Conseillers-ères aux Etats et la désignation de Miss Suisse 2015.

urne.png

Lire la suite

17:45 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

03/11/2015

Paradoxal Eric Stauffer

Il lui est reproché (avec un jeune de son mouvement, lui aussi incriminé) s'étant déplacé
jusque dans le quartier des Pâquis, de s'être procuré une ou deux boulettes de cocaïne. Est-il (était-il) "accro" le bougre ? Je crois pouvoir dire que non (je connais Eric Stauffer, je l'ai "pratiqué" pendant huit ans, en commission et en plénière du Grand Conseil.....j'ai même été (vanitas..vanitas) son président lors de mon mandat de "conciergerie" en 2011-2012. Il boit peu ou pas et ne se "charge" certainement pas.

Le leader maximo de la formation "populiste" (et un peu moins populaire depuis 2 ans...la formation bien sûr) ne conteste pas les faits. Il explique avoir agi pour démontrer combien il était facile de se procurer de la poudre dans cette ville en perdition (insinuant peut-être l'absence de détermination de la police ?). En quelque sorte une démonstration pédagogique par l'acte. ....et moi qui suis titulaire d'une licence en sciences de l'éducation (vanitas...vanitas) je n'y avais pas pensé !!

M. Duparquet, le très compétent (et orateur hors pair...Asnières 1er août 2015) Olivier Jornot, lui, fait observer que le président d'honneur (de leçons) du MCG a piégé un dealer pour que la répercussion médiatique de cette démarche serve les intérêts de son officine politique. Et toc ! Le Procureur général, à coup sûr, connaît son CP mieux que quiconque.
Un auguste (c'est parfois un clown) fonctionnaire fédéral est venu dire à la barre combien l'engagement du député genevois dans la lutte contre la drogue était utile, sincère et appréciée.
Blèfle...le jugement est mis en délibéré.

Ce qui est paradoxal dans tout cela c'est qu'il existe la motion 1946 dont le premier signataire est M. Eric Stauffer : ce texte demande la fermeture immédiate du Quai 9, une structure associative à destination des toxicomanes mise en place derrière la gare Cornavin dont le travail sanitaire et d'hygiène préventive  a été salué par une large majorité du Parlement (MM Hohl, Buchs, Bavarel, Unger Mme Bolay) lors du débat du 24 mars 2011 à 10h15 (vous pouvez consulter le Memorial du Grand Conseil).

Au final la motion 1946 fut refusée par 54 non et 20 oui.
Dura lex sed lex... il faut cependant se garder de commenter les décisions de la justice de son pays, surtout à titre préventif et a priori......
.....tout passe......
ps 1 : ceux qui dézinguent de vive voix E. Stauffer sont parmi celles et ceux qui l'ont élu récemment président de la commission des finances du Grand Conseil à la quasi unanimité
ps 2 : j'ai eu l'occasion d'être 2 jours en déplacement de commission avec E. Stauffer...j'avais des cannes, je me souviens...
ps 3 : j 'ai voté avec conviction pour le ticket Maury Pasquier-Cramer

Lire la suite

18:26 | Lien permanent | Commentaires (1) | |  Facebook | | | |

02/11/2015

Un regard sur la Suisse et sur la politique : Robert Cramer

Robert Cramer
Actuellement Conseiller aux Etats pour le canton de Genève, il est présent au 2e tour ce prochain dimanche 8 novembre (ticket commun avec Liliane Maury Pasquier) pour briguer un dernier mandat à la "chambre haute", sous la coupole fédérale.
A l'origine du mouvement écologiste à Genève (son combat contre Verbois nucléaire) et en Suisse. Il fut le premier conseiller d' Etat "vert" au bout du lac. Il présida le Conseil d' Etat. Conseiller municipal, député, président du parti.
D'un naturel empathique il fut à Genève, l'homme de la renaturation des cours d'eau, du retour des trams, du projet de la plage à la Nautique, de la valorisation de notre agriculture et de notre viticulture, de la loi sur l'énergie....etc....
Fidèle à ses convictions, à ses proches, navigateur, excellent cuisinier et parfois bouliste, il est doté d'un instinct politique et d'un sens de l 'Etat unanimement reconnu.

cramer.png





Lire la suite

15:14 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |